fbpx
Billetterie

Travailler avec les nouvelles générations

Génération X, Y ou Z, Sustainable Natives, Philantrokids, les termes sont nombreux pour désigner les jeunes arrivant sur le monde du travail. Dans une société où ce sont eux qui plient les méthodes professionnelles et non plus le contraire, se réinventer dans ses méthodes de recrutement, management et stratégie générale est devenu vital.

Les méthodes, conseils, analyses et autres études ne manquent pas pour tenter de comprendre les nouvelles générations ; On y consacre même des Ted.

Car ils n’impactent pas seulement le monde du travail : leur consommation, leur manière d’interagir socialement et leurs ambitions ont évolué avec l’actualité. Engagés, responsables, hyper connectés…Toucher et séduire ces jeunes soucieux de tout devient un véritable challenge, en particulier dans un monde en perpétuelle évolution.

Les métiers du numérique sont les premiers impactés : les nouvelles technologies, stratégies et outils rendent les formations et les recruteurs obsolètes en permanence. Une mise à jour constante s’impose alors ; un exercice dans lequel les entreprises sont souvent moins agiles que les candidats !

Comment recruter et manager ces nouvelles générations, alors ? Quelques pistes de survie face à ces jeunes professionnels.

  • S’informer sur les nouvelles formations : entre nouvel environnement, méthode d’apprentissage différente ou insertion professionnelle renforcée, les nouvelles écoles abondent avec plus ou moins de succès. Selon votre secteur, connaître les écoles et formations, même hors diplôme, qui attirent les jeunes peut être la clé d’un bon recrutement. (= si « piscine » ne vous évoque que les vacances, commencez pas ce point.)

  • Travailler son « RSE » : la Responsabilité Sociétale des Entreprises, ou l’écoute des enjeux sociaux et éthique de vos activités, est un indicateur-clé dans le choix des candidats. La mise en place d’une charte éthique, une communication interne transparente et de qualité, vous aideront à pérenniser vos équipes et engager vos employés.

  • S’intéresser aux « soft skills » : en particulier dans les domaines émergents, les formations reconnues et fiables sont rares ; mais, aujourd’hui, les compétences techniques comptent moins que le savoir-être, l’adaptatibilité et la polyvalence. Un candidat motivé, engagé et appliqué pourra maîtriser son poste aussi bien qu’un diplômé compliqué à trouver. Parmi les soft skills, on recherchera le sens du collectif, la créativité, le sens de l’initiative…Autant de qualités qui feront que, même dans un secteur en perpétuelle évolution, vos salariés sauront s’adapter et faire grandir votre entreprise.

Besoin de plus de pistes, de découvrir en quoi les formations peuvent être innovantes et différentes, et comment reconnaître les qualités indéniables d’un candidat ? RDV à BlendWebMix pour en parler en table ronde !

Reste dans le coin, d’autres articles sont à découvrir !
<